Fred Soupa

vidéaste / musicien improvisateur

Fondateur de La Colline et chef de projet

Auteur-réalisateur de documentaires, il s'est tourné vers l'éducation à l'image, la pédagogie et la mise en place de projets audiovisuels auprès de publics atypiques ou non, souvent dans des quartiers "prioritaires". L'image et le son se conjuguent de manière différente selon les projets dont les composantes humaines, créatives et narratives sont les constantes. Il impulse nombre de projets pour l'association La Colline, les accompagne dans leur diffusion et assure la coordination de la structure.

- Chargé de cours en Master 2 CIIP Sorbonne-nouvelle Paris 3 depuis 2012 

- Intervenant/modérateur avec le projet démineurs

- Intervenant option cinéma (1ere / terminale) au lycée Rosa Parks de Montgeron (91)

Formation : Ateliers Varan : réalisation documentaire / Paris //M1 Ethnologie des mondes contemporains / Univ. Paris 7 //M2 Ingénierie des échanges interculturels / Univ.Paris 3

" Depuis quelques années, je développe une approche autour des silhouettes et des ombres chinoises. D'abord simple mode additionnel de représentation, celui-ci s'est affirmé comme une appréhension idéale et au fort potentiel, de mon rapport aux personnes avec lesquelles je travaille dans le cadre de projets participatifs. Ce cadre étant le plus fréquemment celui d'ateliers créatifs et sociaux, il s'agit bien plus d'un terrain d'expérimentation et d'expression que de la création d'une "oeuvre artistique". Dès lors, il s'agit surtout de décentrer l'image et sa fonction représentative vers un terrain plus abstrait, subjectif et libre. L'anonymat induit par l'absence de visage, plus qu'un effacement ou un renoncement d'identité, est de mon point de vue une ouverture accrue vers une infinité de possibles: narratif, poétique, intime, ludique ou pédagogique, pudique, libérateur, transgressif.

 

Sans être exclusive dans mon travail, cette approche génère pour chaque projet une dynamique qui lui est propre, adaptée à chaque public ou client, à la thématique, à la vocation ou la finalité souhaitée. Elle préserve une totale équité de représentation qui ne se soucie plus des codes usuels (visages, origines, signes d'appartenances sociales, religieuses...) en les faisant disparaître dans le noir.

 

Sa vocation est bien la participation possible de tout.e un chacun.e, dans ce qu'il est, ressent, exprime par son corps, accompagne souvent de ses mots et non seulement dans ce qu'il/elle parait." 

 

FS

(RE)CONNAISSANCE AUX SENTES

Jeunes adultes aux Lilas

Avec Christine Coste, plasticienne

PERFORMANCES

NOS PLUSIEURS

Autisme et théâtre - 60 mn - 2013