Christine Coste

plasticienne / performeuse

Née en 1965, diplômée de l’École Supérieure d’Art Graphique, Christine Coste travaille l’imbrication de trois champs plastiques spécifiques : la céramique, le dessin et la performance autour de la problématique du corps. De sa première exposition à la Halle Saint-Pierre à Paris en 2001 aux acquisitions de la ville de Montreuil, de la Collection Viviane S. et de la galerie Saatchi à Londres, ses œuvres sont régulièrement présentées dans le cadre de salons, expositions en galerie ou musées.

L’artiste explore souvent les notions de fragment et d’hybridation, comme dans les série de sculptures céramiques camisole et corpusgraphie, où l’humain fusionne avec l’animal, où les créatures sont mues par la métamorphose, la rencontre, la recherche d’identité, l’émancipation. Dans ses installations the last supper, fuck the king, l’assaut, elle révèle l’énergie sexuelle et interroge la notion de  genre.

Elle travaille souvent en collaboration avec des musiciens, vidéastes, danseurs ou plasticiennes sur les performances. Dans souffles, proxémie, recto/verso, identity, m’inscrire, la vie commence maintenant, making narratives, l’artiste rejoue les forces en jeu dans sa pratique graphique : corps sensuel, oblitéré, dilaté, animalisé ou chosifié.

Dans cet univers à la fois offensif et doux, les repères figuratifs tendent à s’estomper. Le fond et la forme ne font plus qu’un. Les corps — ceux que Christine Coste dessine, mais aussi le sien — circulent librement dans un espace qui tend vers le paysage immersif et intime.

 

Elle enseigne également la céramique et encadre des workshops depuis de nombreuses années.