Aurélien Trévise                  Emilie Buttazzoni

Batteur / percussionniste / pédagogue          Percussionniste / vibraphoniste / pianiste

Projet éducatif  : « Percussions Afro-bresiliennes : Crée un orchestre pour comprendre un Métissage ».

Crée et porté par Emilie Buttazzoni & Aurélien Trévise suite à leurs voyages immersifs dans le Nordeste du Brésil.

Les deux artistes voyagent ensemble à deux reprises en 2019 et 2020 à Salvador de Bahia  allant à la rencontre des percussionnistes brésilien.ne.s qui participent activement au développement du « Samba-Afro / Samba-Reggae », genre musical développé dans les année 70 pour valoriser « le Monde noir » et exposer sa fierté au grand jour. Emilie Buttazzoni et Aurélien Trévise s’immergent au sein des quartiers défavorisés de la ville et y découvrent la place centrale des projets sociaux qui utilisent les percussions, au départ fabriqués à partir de matériaux recyclés, et toutes les formes d’expressions qui en découlent, pour valoriser la jeunesse et la femme au sein de ces quartiers métissés. 

Aurélien Trévise commence la batterie sur le tard, influencé par le rock des années 70, le blues, les musiques africaines et plus largement les musiques afro-américaines, il se tourne assez rapidement vers le jazz.

Il effectue un cursus complet de conservatoire au sein de différents établissements et école de musique pour obtenir un DEM de  Jazz au CRD de Bobigny en 2015. Parallèlement à son apprentissage instrumental, il obtient  un Master II en Musicologie : “Transmission, pédagogie et médiation musicale”, à l’Université  Paris 8 en 2012.

Au fil des ans, Aurélien prend part à de nombreux projets musicaux à commencer par un quintet de jazz Art Bop avec lequel il fait ses armes et ses premières dates à l’étranger, ainsi qu’à un groupe de percussions Afro-brésiliennes. Curieux et soucieux d’approfondir son travail autour des musiques improvisées, il intègre ensuite un projet en trio qui explore l’improvisation libre associée aux musiques électroniques. Puis, dans le cadre de ses études au Canada, il  intègre différents grands ensembles : un orchestre de percussions contemporaines et un orchestre de percussions Afro-Cubaine dans lequel il se spécialise dans les tambours Batà.

 

De retour en France, Aurélien participe à de nombreuses Master class et multiplie les collaborations (Julien Loureau, Bojan Z, Ron Meza, Shaun Johannes, Olivier Louvel, Stéphane Guillaume, Hilaire Panda, Magic Malik). Il intègre des Big bands (notamment celui dirigé par Stéphane Payen), des grands ensembles et une fanfare, et collabore également avec des artistes camerounais dans le projet de Mario Combo, et sénégalais avec Doudou Diouf.

Aujourd’hui, il évolue principalement dans deux formations : une batucada et un groupe de  chanson française aux influences Afro et Funk. 

C’est en 2018 qu’il intègre la première, renouant ainsi avec les percussions Afro-Brésiliennes. La Compagnie Karnavage mêle tradition du Samba-Reggae, percussions d’Afrique de l’ouest et arts du cirque (jongleur, échassier, cracheur de feu...). C’est ainsi qu’Aurélien se rend à la rencontre des musiciens de Salvador de Bahia à deux reprise entre les mois d’octobre 2019 et janvier 2020. Il y découvre un univers entier de musiques traditionnelles débordant de métissages en tout genre. 

Au sein du groupe Tarsius, qu’il intègre en 2016, Aurélien travaille en étroite collaboration avec deux autres membres. Il apporte son expérience de rythmicien et approfondit son sens du travail en équipe. Tarsius surprend par son originalité, son approche musicale éclectique et hétéroclite et par l’énergie communicative qu’il transmet en live.  

Depuis la fin de sa formation, Aurélien a toujours eu à coeur de transmettre son expérience et sa passion. Après deux ans d’enseignement de la musique dans l’Education nationale, il se tourne vers les cours individuels de batterie adressés aux jeunes et moins jeunes, musiciens ou débutants.

Emilie s’intéresse à la musique depuis l’enfance à travers le piano classique et les percussions, puis poursuit des études supérieurs en jazz au Canada, qui lui donnera la piqûre du voyage, et l’envie d’immersions culturelles musicales et humaines. Archipel des Comores, Inde, Brésil… les voyages imprègnent et inspirent ses projets. Multi-instrumentiste, Emilie évolue au sein de formations aux univers variés que ce soit dans le jazz, la Soul, la Pop anglaise, l'Électro-pop, le Gospel, le Reggae ou encore la musique Afro-brésilienne, cette dernière découverte musicale qui a pris naturellement un place prédominante dans sa carrière. En plus de son activité de musicienne, Emilie pratique l’enseignement avec une approche « stratégique », méthode d’enseignement québécoise qu’elle a expérimenté et traité pour son Mémoire de Master en Musicologie. 

Ce besoin de transmettre à la fois son savoir et ses expériences, a donné naissance au nouveau projet éducatif interdisciplinaire et inter-culturel, en collaboration avec Aurélien Trévise : « Percussions Afro-bresiliennes : Crée un orchestre pour comprendre un Métissage ».

Actuellement sur les routes avec :


 

Parcours : Formation autonome + Formation Afdas : Percussions brésiliennes samba-reggae/ Samba Afro (Salvador de Bahia - Brésil 2019-2020) / Parcours personnalisé Vibraphone et musiques électronique (Conservatoire de Strasbourg 2012-2013) / Licence internationale : interprétation vibraphone jazz (Université de Sherbrooke - QC, Canada 2009-2011) / Licence et Master 1 Musicologie - Mémoire sur la pédagogie instrumentale au Quebec :  «  Développement d’une Méthode d’enseignement stratégique du Vibraphone Jazz » (Université & Conservatoire de Poitiers  - France, et Université de Sherbrooke - QC Canada 2006-2009) / Ouverture sur les percussions Africaine et Afro-Cubaine au cours des études / Conservatoire régional depuis l’age de 7 ans - Piano, Percussions, Saxophone, Orchestres…